fbpx

Mon infolettre a une erreur, que dois-je faire maintenant?

 

Vous avez préparé votre infolettre, vous l’avez vérifiée à plusieurs reprises et même faite approuvée par d’autres personnes, tout est bon, vous décidez de l’envoyer. Sacrilège! Vous recevez votre propre infolettre et vous vous rendez compte qu’il y a une faute de frappe dans l’un de vos mots ou vous vous rendez compte d’une erreur encore plus importante. Respirez calmement, on vous a préparé un guide pratique afin que vous puissiez gérer la situation comme un pro! 🤓

Comment procéder en cas d’erreurs dans votre infolettre?

 

Évidemment, les types d’erreurs ont différents degrés d’importance. Une erreur dans la typographie, faute de frappe ou encore mauvais alignement d’une image sont moins importants que la divulgation d’une mauvaise information comme l’adresse ou un prix.  

 

Gérer les erreurs mineures:

 

Pour les erreurs qui n’ont pas d’importance cruciale dans l’information de votre infolettre, ne paniquez pas. Notre recommandation dans ce cas-ci est de ne rien faire ou presque. Apportez des modifications mineures aux endroits que vous pouvez contrôler comme les pages de destination. Les erreurs comme les fautes de frappe, les virgules mal placées, les problèmes de mise en forme mineurs ou le contenu manquant qui n’est pas essentiel ne valent pas l’envoi d’un communiqué officiel venant des plus hautes instances de votre entreprise! 😊Peut-être que certaines personnes le remarqueront et vous le feront savoir alors que d’autres n’y prêteront même pas attention. Pour les erreurs de petites envergures, nous vous conseillions d’éviter l’envoi d’un second courriel pour éviter de souligner votre erreur. Cela attirerait encore plus l’attention de votre audience et engendrerait des désabonnements. Apprenez de votre erreur et faites mieux la prochaine fois! 

 

Un exemple d’erreur mineure faite dans une infolettre:

Une faute de frappe? C’est déjà arrivé au Imperial College London. Vous avez vu? Il manque un « N » dans le mot « strength ».

 

Gérer les erreurs majeures:

 

Vous vous rendez compte que votre infolettre a été envoyée avec une erreur majeure? Peut-être faudrait-il penser à envoyer un second courriel. 

 

Old but Gold! Ici, on vous a trouvé un exemple de grosse erreur dans une infolettre. Les Golden Bears de Californie ont appuyé un peu trop tôt sur le bouton d’envoi… juste avant que l’Arizona ne marque 36 points au quatrième quart pour finalement gagner le match! 😂 Oups… 

 

 

Vous avez 3 solutions qui s’offrent à vous

 

1- Retournez un courriel seulement à un segment de votre liste: si l’erreur affecte seulement une partie de vos contacts, renvoyez-la exclusivement à cette liste avec le courriel corrigé. Vous pouvez aussi envoyer le courriel seulement aux personnes ayant déjà ouvert votre infolettre.

 

2- Envoyez l’infolettre corrigée: procédez à un renvoi dès que vous vous rendez compte de votre erreur. Renvoyez la même infolettre corrigée en rajoutant un petit “Oups!” ou une mention afin de notifier l’erreur dans votre courriel. L’espoir est que les personnes n’ayant pas encore ouvert l’infolettre comportant l’erreur ouvrent seulement la version corrigée. Notez bien que de renvoyer l’infolettre n’est pas la situation la plus idéale quant à votre engagement, mais si vous n’avez pas le choix, faites-le.
 

3- Écrivez un erratum: pour les accidents d’infolettre vraiment grave, envoyez des excuses. Si vous avez profondément offensé votre liste ou trahi leur confiance, vous devriez considérer des excuses. Écrivez un simple erratum afin d’expliquer votre erreur et d’éviter de perdre la confiance de vos contacts. Notre conseil: utilisez cette technique seulement pour les grosses erreurs. 

 

Voici deux exemples d’excuses: 

Sur la table ayant annoncé des réductions un peu trop en avance, s’excuse de son erreur.  

 

TShirtPusher renvoie une vieille infolettre faite en l’honneur du Boxing Day envoi une nouvelle infolettre humoristique pour s’en excuser. 

 

 

 

En bref…

Les erreurs dans les infolettres arrivent bien plus qu’on le pense! (Même aux agences de marketing web! 😉) L’idéal est d’apprendre de vos erreurs et de passer en revue minutieusement votre courriel avant son envoi de masse. Pensez à la faire relire par plusieurs membres de votre équipe, une erreur peut être omise de votre part, mais ne passera pas inaperçue sous l’œil aiguisé de 2 ou 3 de vos collègues.  

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this