Proposer un objet de courriel qui fait son effet 

 

Nous vous en avons déjà parlé, mais le taux d’ouverture moyen d’une infolettre varie entre 23% pour les courriels B2B et 29% pour les courriels B2C. Votre audience reçoit chaque jour un certain nombre de courriel et n’a pas le temps de tous les ouvrir et les lire. C’est pourquoi il faut attirer l’attention de vos lecteurs avant même qu’ils aient ouvert votre courriel. En tant que spécialistes en marketing par courriel, nous avons vu et testé différentes techniques, et voici nos conseils pour proposer un objet de courriel qui suscite l’attention.  

 

Quel est le rôle de l’objet d’un courriel?

 

Le travail principal de votre objet de courriel est de faire ouvrir à vos destinataires votre courriel. Ça semble simple et pourtant… L’objet de votre courriel est visible à limite de 40-50 caractères sur version ordinateur alors que sur mobile c’est encore plus court. Un espace restreint dans lequel vous devez dire tout ce que vous avez dire, c’est un exercice qui n’est pas des plus simple. Il est certain que vous avez beaucoup de choses à dire à vos lecteurs, mais la meilleure façon d’inciter votre clientèle d’ouvrir votre courriel est de proposer un objet qui retient l’attention. 

 

Talking Shrimp a fait une petite liste d’exemples d’objets de courriel avec un fort taux d’ouverture, et vous allez être surpris des résultats! 

 

Oui vous avez bien vu, l’objet de courriel “idiot” a suscité 38,4% d’ouverture. Intéressant? Ce qui ressort de cette petite liste c’est que les personnes ouvrent votre courriel par pure curiosité. Donc, le réel travail de votre courriel n’est pas forcément d’en dire beaucoup en le moins de mots possibles, mais plus d’éveiller l’intérêt des gens.  

 

Et comment fait-on ça?

 

1- Suscitez l’attention directement dans leur boite courriel: assurez-vous que votre objet est accrocheur. Cet objet devrait avoir le pouvoir de faire arrêter scroller la personne, notre petit conseil, ajoutez de la curiosité et un petit émoji dans votre objet. 

 

2- Sachez à qui vous parlez: votre objet doit refléter l’audience à laquelle vous envoyez le courriel.  

 

3- Vendez directement: utilisez cette technique avec parcimonie. Vendre un produit dans l’objet de votre courriel ne va pas fonctionner à tous les coups, mais dans certains cas, ceci peut être judicieux. Par exemple en faisant référence à un produit en particulier dans votre objet.  

 

4- Donnez de l’information cruciale: pour un courriel qui a pour but d’informer vos lecteurs, donnez dans l’objet l’information la plus importante, comme cela, même les personnes n’ouvrant pas votre courriel verra cette information dans le « preview » du courriel. 

 

Par exemple, dans ce courriel donné par ActiveCampaing, le sujet de ce dernier précise à qui il s’adresse et donne de l’information cruciale, soit “la dernière chance pour s’inscrire à leur séance”. 

 

Pour résumer, votre objet de courriel doit contenir au moins une de ces caractéristiques: 

 

  • Les avantages de votre offre, 
  • Des mots “émotionnels” (jouez sur les émotions), 
  • Des phrases accrocheuses, 
  • Des phrases telles que  “comment faire…?”, “X moyens de faire Y”…. 

 

Pourquoi les personnes ouvrent vos courriels?

 

1- Les personnes à qui vous envoyez vos courriels sont importantes

 

Si vous envoyez un courriel à une liste de personnes qui ne sont pas engagées, vous risquez d’avoir peu d’ouverture et aucun objet de courriel ne vous offrira un taux d’ouverture important. Mais envoyer un courriel à un segment défini et engagé importe beaucoup sur votre taux d’ouverture. Donc on ne vous le dira jamais assez, mais pensez à supprimer les contacts qui plus actifs.  

 

 

2- La « délivrabilité » a un important impact sur votre taux d’ouverture

 

On vous a déjà parlé de la « délivrabilité » dans un précédent article. La qualité de votre liste de contact, votre contenu et votre taux d’ouverture jouent sur la « délivrabilité » de vos courriels. En ayant un faible taux de « délivrabilité », vos courriels ont plus de chance de se trouver dans vos courriels indésirables et votre taux d’ouverture sera très bas. 

 

3- Le nom de l’expéditeur peut influencer le taux d’ouverture

 

Ouvrez-vous des courriels de personnes que vous ne connaissez pas? Il y a peu de chance. Le nom de l’expéditeur du courriel peut avoir un impact décisif sur le taux d’ouverture de ces derniers.  

 

  • Est-ce que le courriel vient d’une personne ou d’une entreprise? 
  • Est-ce que l’expéditeur est une entreprise ou une personne que vous connaissez ou qui est reconnu? 
  • Est-ce que le destinataire sait pourquoi il reçoit ce courriel? 

 

C’est souvent mieux lorsque l’expéditeur du courriel provient d’une personne avec son nom, votre audience sera plus susceptible d’ouvrir un courriel s’ils connaissent l’expéditeur.  

 

En bref…

 

Rédiger un objet de courriel accrocheur n’est pas chose facile. En effet, il est important de considérer plusieurs facteurs afin de proposer un objet de courriel qui suscite la curiosité. Si vous avez besoin de plus de conseils pour vos campagnes de marketing par courriel ou si vous souhaitez suivre une formation à cette effigie, contactez-nous! 

Abonnez-vous à notre blogue

Restez à l'affut des nouveautés en matière de marketing numérique en recevant tous les mercredis nos derniers articles!

Ces articles pourraient vous intéresser...

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this